Une longue ballade pour nous, en ce jour, de fête en Turquie, un début de matinée sur Istiklal caddesi bien déserte, agréable pour marcher ... avant que certains commerces commencent à ouvrir en fin de matinée ... et d'un seul coup les Stambouliotes sont arrivés.
Une frénésie d'achat et de lèches vitrines !
Du coup, nous avons décidé de prendre le bus à étage et de nous rendre de l'autre côté d'Istanbul à Bostanci, au bord de la mer de Marmara, sur la côte anatolienne.
Le voyage en car nous permet de franchir le pont, le Bosphore toujours noyé dans la brume ... tout comme la mer de Marmara à Bostanci.
Impossible de distinguer les Iles des Princes, du coup après une promenade le long de la mer, nous sommes partis admirer les enseignes de la Bagdat caddesi ... en laissant dans les sacs, les cartes de ... crédit.
Les grandes enseignes se succèdent de Louis Vuitton à Vakko, le grand couturier turc. Sur cette avenue ... les riches Turcs font leurs achats !
Après ce moment au contact des riches ... nous sommes repartis au bord de la mer de Marmara pour admirer le coucher de soleil avant de prendre un dolmus pour dîner à Kadikoy.

Première partie des photos de la journée de mardi

photo1

Rue déserte dans le quartier de Laleli

photo2

Tranquilles pour déjeuner les employés de ce restaurant du pont de Galata

photo3

Les bateaux sont plus nombreux ... que les Stambouliotes !

photo4

En attendant le client, ce vendeur de simit

photo5

Rare de voir Istiklal caddesi aussi peu fréquentée

photo6

photo7

photo9

Les boutiques ouvrent petit à petit

photo12

Vides les cafés

photo11

Le message du maire du quartier de Beyoglu pour la fête du sacrifice