A partir de demain, le Tour de Turquie s'élance pour 8 jours d'Alanya. A partir de demain, nous ferons découvrir pendant la semaine des villes traversées.  

velo15
Sur le circuit final à Bostanci, en 2011

Une grande première, le Tour de Turquie change de sens en 2012 et c’est à Istanbul, carrefour des civilisations que prendra fin le  29 avril l’unique épreuve par étapes qui est la seule au monde à pouvoir  prétendre se disputer sur deux continents, l’Asie et l’Europe, dans la même  journée.
Lors de l'ultime étape le départ s'effectuera près de la Mosquée Bleue (Europe) pour arriver à Bostanci (Asie, au bord de la mer Marmara)
« Nous nous mettons à la hauteur des Grands Tours qui s’achèvent  toujours dans leur ville emblème, précise le directeur général Abdurrahman Açikalin. Istanbul est la capitale européenne de la Turquie mais elle est aussi, en 2012, celle du sport. »
Après un transfert d’Izmir, après la septième étape, les coureurs se retrouveront donc le dimanche matin  sur la rive européenne du Bosphore pour le dernier jour de course. Une fois le  départ donné, ils se rendront sur la rive asiatique en traversant le premier pont du Bosphore avant de rejoindre le circuit final à parcourir à huit reprises.
Cette huitième et dernière étape, en présence du Président de la  République de Turquie, Abdullah Gül, sera un événement important dans l’année sportive d’Istanbul qui a  organisé en mars dernier le championnat  du monde d’athlétisme indoor et accueillera comme chaque année le marathon international Euro-Asie le 11 novembre et le championnat du monde de natation en petit bassin du 12 au 16 décembre.
L'étape d'Istanbul avait été remportée l’an dernier, en ouverture de l’épreuve, par le grand espoir italien Andrea Guardini qui avait fait sensation en dominant Tyler Farrar et Kenny Van Hummel. Une étape qui devrait mettre aux prises les grands spinters : Andre Greipel  (Lotto-Belisol), Alessandro Petacchi (Lampre-ISD), Mathew Goss et Robbie McEwen  (Greenedge), Mark Renshaw et Theo Bos (Rabobank), Denis Galymzianov (Katusha),  Francesco Chicchi (Omega Pharma-Quick Step), Juan-Jose Haedo (Saxo Bank), Jimmy  Casper (Ag2R-La Mondiale), Marcel Kittel (Argos-Shimano), Sasha Modolo  (Colnago-GSF) et Valentin Iglinskyi (Astana).
Mais d'ici Istanbul, les baroudeurs auront tout le loisir de démontre leurs qualités.
Mais la première étape circuit à Alanya, demain ... devrait déjà permettre aux sprinters de s'expliquer ...
Deux formations turques participent à ce tour (Konya et Arnavutkoy) et trois françaises. Voir sur cette page : http://www.istanbulenphotos.com/archives/2012/04/19/24052282.html

Site officiel : http://www.tourofturkey.org/2012/

velo23
Andrea Guardini, vainqueur de la première étape au sprint

velo28
Les lauréats de la première etpae 2011, en présence du Président de la Turquie, Abdüllah Gül

DSC_2800
Direction Alanya